COSEY

C’est au beau milieu des Alpes suisses que Cosey acquiert le goût des grands espaces enneigés, de la littérature américaine et de la bande dessinée. Sous la tutelle de Derib, il apprend le métier de raconteur d’histoires en cases, domaine dans lequel il manifeste un talent qui lui ouvre bien vite les portes du journal « Tintin ». Mais, peu à l’aise dans les sillons déjà défrichés du 9e Art, Cosey préfère créér un héros qui lui ressemble : Jonathan. Cette aventure intérieure, que Cosey nourrit constamment de ses voyages, de ses lectures et de ses réflexions, est consacrée par le Prix du meilleur album à Angoulême, en 1983. Succès qui lui permet d’ouvrir d’autres portes, comme celle du one-shot. Ainsi, son talent pour la représentation graphique du vide, et l’écriture du non-dit, explose dans « À la recherche de Peter Pan », paru au Lombard en 1985. S’ensuivront quantités d’albums (« Voyage en Italie », « Saïgon-Hanoï », « Zeke raconte des histoires », etc.) au fil desquels il nous fait partager voyages et émotions. Ce qui ne l’empêche pas de nous donner quelques nouvelles de Jonathan de temps à autre…